37-17-005/Isabelle Lavoie c. Julie Lalumière/ Limitation permanente

Publié le

Date d'entré en vigueur :

Date de fin :

Prenez avis que le 24 mai 2018, le Conseil de discipline de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec a imposé, sur le chef 2 de la plainte, une période de radiation temporaire de (3) trois mois du Tableau de l’Ordre et a ordonné la limitation permanente des activités professionnelles de Madame Julie Lalumière, en matière d’évaluation psychosociale d’une personne dans le cadre des régimes de protection du majeur et de mandats de protection.

Également, le Conseil a imposé une amende de 3 000 $ sur le chef 3 de la plainte et une période de radiation temporaire de (2) deux mois sur le chef 4. Les périodes de radiations devant être purgées de façon concurrente.  Enfin, le Conseil a condamné Mme Lalumière à payer tous les frais et déboursés de la cause, tels que prévus à l’article 151 du Code des professions.

Madame Lalumière a été reconnue coupable d’avoir commis des infractions au Code de déontologie des travailleurs sociaux et thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec ainsi qu’au Règlement sur la tenue des dossiers, tel qu’il appert de la plainte portant le numéro 37-17-005 déposée au Greffe de discipline le 23 mai 2017.

Les actes reprochés à la travailleuse sociale ont notamment trait à :

Entre le ou vers le 18 mars 2016 et le ou vers le 29 juillet 2016, l’intimée, a procédé à des interventions, lors d’une réévaluation de la mesure de protection de son client, qui ne respectaient pas les normes généralement reconnues dans la profession;

Entre le ou vers le 18 mars 2016 et le ou vers le 29 juillet 2016, l’intimée, a omis de consigner au dossier de son client, les informations prévues par règlement et n’a pas tenu ce dossier de façon conforme aux normes généralement reconnues dans la profession;

Le ou vers le 20 juillet 2016, l’intimée, a réclamé de sa cliente, des honoraires déraisonnables pour la préparation d’un rapport de réévaluation psychosociale concernant un mandat de protection général visant son client;

Madame Julie Lalumière est donc radiée de façon temporaire du Tableau de l’Ordre à compter du 26 juin 2018, tel que prévu à l’article 158 alinéa 1 du Code des professions.

Madame Lalumière est également limitée de façon permanente du Tableau de l’Ordre à compter du 24 mai 2018, en matière d’évaluation psychosociale d’une personne dans le cadre des régimes de protection du majeur et de mandats de protection, tel que prévu à l’article 158 alinéa 2 du Code des professions.