37-18-035/ Isabelle Lavoie c. Caroline Campeau/ Radiation temporaire

Publié le

Date d'entré en vigueur :

Date de fin :

Prenez avis que le 18 janvier 2019, le Conseil de discipline de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec a imposé à Madame Caroline Campeau, travailleuse sociale, une période de radiation temporaire d’une durée de quatre (4) ans et une amende de deux mille cinq cents dollars (2500$) pour le seul chef reproché à la plainte disciplinaire.

Le Conseil a également a condamné l’intimée à payer tous les déboursés de la cause prévus à l’article 151 du Code des professions.

Madame Caroline Campeau a été reconnue coupable d’avoir commis des infractions au Code des professions, tel qu’il appert de la plainte portant le numéro 37-18-035, déposée au greffe de discipline le 5 mars 2018.

Les actes reprochés à la travailleuse sociale ont notamment trait à :

Entre le ou vers le mois de septembre 2017 et le ou vers le mois d’octobre 2017, l’intimée, exerçant sa profession au CISSS des Laurentides, a posé un acte dérogatoire à l’honneur et à la dignité de sa profession, en entretenant une relation intime avec un client et en ayant des contacts sexuels avec celui-ci, commettant ainsi une infraction aux dispositions de l’article 59.1 du Code des professions, RLRQ, c C-26.

Madame Caroline Campeau est donc radiée temporairement du Tableau de l’Ordre à compter du 17 février 2019, et ce, pour une période de quatre (4) ans.