37-21-104 / Mélanie Pin c. Marie-Josée Beaudoin / Radiation temporaire

Publié le

Date d'entré en vigueur :

Date de fin :

Prenez avis que le 19 mai 2022, le Conseil de discipline de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec a imposé à Mme Marie-Josée Beaudoin, travailleuse sociale, la sanction suivante :

Sous le chef 1 : Une période de radiation temporaire de deux mois.

Le Conseil a également condamné l’intimée à payer tous les déboursés de la cause prévus à l’article 151 du Code des professions.

Mme Marie-Josée Beaudoin a été reconnue coupable d’avoir commis une infraction au Code des professions, RLRQ, c C-26, tel qu’il appert de la plainte portant le numéro 37-21-104, déposée au greffe de discipline le 2 septembre 2021.

Les actes reprochés à la travailleuse sociale ont notamment trait à :
Chef 1 :
À Ville-Marie, entre le ou vers le 1er septembre 2020 et le ou vers le 30 septembre 2020, l’intimée a posé un acte dérogatoire à l’honneur et la dignité de sa profession en consultant sans justification suffisante des informations de nature confidentielle contenues aux dossiers de cent (100) usagers dont la liste se trouve en annexe sur le système d’information I-CLSC.
En agissant ainsi, l’intimée a contrevenu aux dispositions de l’article 59.2 du Code des professions, chapitre C-26.

Mme Marie-Josée Beaudoin, travailleuse sociale, est donc radiée temporairement du tableau de l’Ordre pour une durée de deux mois, et ce, à compter du 20 juin 2022.