Agir à titre de conférencier, formateur ou préparateur

Un conférencier parlant pendant sa conférence.

Réfère au fait d’agir à titre de conférencier, de formateur ou de préparateur pour des formations reconnues par l’Ordre et liées à l’exercice de sa profession.

On entend par «reconnues» des activités de formation en lien avec l’exercice de la profession et non au sens où l’activité doit avoir faire l’objet d’une demande de reconnaissance.
L’activité est offerte à des professionnels / intervenants et non à des clients.

Conférencier
Celui qui fait part d’un exposé concernant un thème.

Formateur
Celui qui donne une activité de formation.

Préparateur
Celui qui prépare et rédige le contenu d’une activité de formation qui sera offerte. Il est possible d’être à la fois préparateur et formateur ou préparateur et conférencier.

Formations reconnues par l’ordre
Activités de formation jugées pertinentes à l’exercice de la profession du membre sans nécessairement avoir été reconnues par le processus formel de reconnaissance de l’ordre.

Exemples d’activités conformes aux exigences

  • Donner une activité de formation dans son milieu de travail en lien avec l’exercice de sa profession
  • Donner une conférence en lien avec l’exercice de sa profession dans le cadre d’un colloque sur l’intervention auprès des jeunes joueurs compulsifs
  • Enseigner dans un programme universitaire en travail social comme chargé de cours

Exemples d’activités non conformes aux exigences

  • Présenter à mes collègues le résumé d’une activité de formation à laquelle j’ai assistée, dans le cadre d’une table de concertation ou d’une rencontre clinique, par exemple
  • Offrir une activité de formation qui n’est pas liée à l’exercice de sa profession (exemple : conférence sur la cuisine du monde)
  • Offrir une activité à des parents pour promouvoir les compétences parentales
  • Présider un colloque sans être conférencier ou formateur

Documentation à conserver

La documentation suivante doit être conservée pendant deux ans suivant la fin de la période de référence :

  • Plan de l’activité de formation, du cours ou de la conférence (titre, objectifs, aperçu du contenu, durée)

et

  • Si l’activité de formation a eu lieu, préciser le nombre d’heures alloué à la préparation et les dates de tenue de l’activité de formation
  • Si l’activité n’a pas eu lieu, préciser seulement le temps alloué à la préparation

Les informations suivantes sont extraites du Règlement sur la formation continue obligatoire des membres de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (C-26, r. 291.1)

Vous devez choisir, parmi les activités de formation continue admissibles (prévues au programme d’activités de formation continue adopté par l’Ordre en application de l’article 5 ou reconnues par l’Ordre en application des articles 6 à 11 qui sont liées à l’exercice de la profession) celles qui répondent le mieux à vos besoins.

Ces activités de formation continue admissibles peuvent être les suivantes:

  1. la participation à des cours, séminaires, colloques, conférences ou congrès offerts par des formateurs, des établissements d’enseignement, des organismes ou des institutions spécialisées;
  2. la participation à des activités de formation structurées offertes en milieu de travail;
  3. le fait d’agir à titre de conférencier, de formateur ou de préparateur pour des formations reconnues par l’Ordre liées à l’exercice de votre profession;
  4. la rédaction et la publication d’articles ou d’ouvrages liés à l’exercice de votre profession;
  5. la participation à des projets de recherche liés à l’exercice de votre profession;
  6. le fait d’agir comme mentor ou superviseur, pour une durée d’au plus 15 heures par période de référence;
  7. la participation à des comités ou à des conseils d’administration liés à l’exercice de votre profession, pour une durée d’au plus 10 heures par période de référence;
  8. la participation à une activité d’autoapprentissage, liée à l’exercice de votre profession, telle que la lecture, le mentorat, la participation aux groupes de discussion et le codéveloppement, pour une durée d’au plus 15 heures par période de référence;
  9. la supervision individuelle, pour une durée d’au plus 15 heures par période de référence ou d’au plus 30 heures par période de référence si vous êtes titulaire d’un permis de psychothérapeute délivré conformément au chapitre VI.1 du Code des professions (chapitre C-26).

Consulter le règlement

Partager