Postes vacants au Conseil d’administration de l’Ordre

Deux postes d’administratrice ou d’administrateur au Conseil d’administration de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec, pour le secteur du travail social, sont vacants à la suite d’une démission dans les régions électorales 01 et 02. Conformément à la Politique de gouvernance sur le fonctionnement du Conseil d’administration, le secrétaire de l’Ordre doit donc procéder à un appel de candidatures afin de combler ce poste vacant.

Dans la perspective du respect de la mission de protection du public de l’Ordre, le Conseil d’administration est chargé notamment de la surveillance générale de l’Ordre ainsi que de l’encadrement et de la supervision de la conduite des affaires de l’Ordre (article 62 du Code des professions).

Conformément aux dispositions du Code des professions (chapitre c-26) et à la Politique de gouvernance sur le fonctionnement du Conseil d’administration, toute vacance à un poste d’administrateur élu est remplie au moyen d’une élection au scrutin secret tenue au sein des membres du Conseil d’administration, parmi les candidatures reçues. Cette élection aura lieu lors de la séance du Conseil d’administration du 3 décembre 2021. La personne ainsi élue entrera en fonction à la séance du Conseil d’administration qui suit la séance du 3 décembre. Son mandat sera pour la durée non écoulée du mandat de la personne démissionnaire dont le poste est vacant, soit jusqu’en juin 2024 (pour la région 01) et jusqu’en 2023 (pour la région 02).

Les personnes candidates seront invitées à se présenter à la séance du Conseil d’administration du 3 décembre 2021 au cours de laquelle se tiendra l’élection. Au début de cette séance, une période de cinq minutes sera attribuée à chaque personne candidate pour lui permettre de s’adresser au Conseil. Les personnes candidates recevront un lien pour se joindre virtuellement à la rencontre.

* Veuillez noter que le Conseil d’administration comblera simultanément le poste vacant pour chacune des régions électorales suivantes : 01 (Capitale-Nationale / Mauricie / Estrie / Chaudière-Appalaches / Centre-du-Québec) et 02 (Montréal / Laval).

 

Poser sa candidature

Pour soumettre votre candidature, veuillez compléter le bulletin de présentation prévu à cet effet et le transmettre au secrétaire de l’Ordre, au plus tard, jeudi le 18 novembre 2021 à 16 h à [email protected].

Tout bulletin de candidature peut être accompagné d’une photographie récente et d’un curriculum vitae d’au plus une page.

 

Exigences pour poser sa candidature

Les exigences pour poser sa candidature au poste d’administratrice ou d’administrateur de l’OTSTCFQ sont les suivantes :

  • Être titulaire d’un permis de travailleur social et être inscrit au tableau de l’Ordre; ne pas non plus faire l’objet d’une limitation ou d’une suspension d’exercice au moment de poser sa candidature;
  • Avoir son domicile professionnel dans l’une des deux régions visées (01 ou 02);
  • Respecter les règles de conduite prévues à l’article 19 du Règlement sur les élections et l’organisation de l’OTSTCFQ;
  • Ne pas être à l’emploi de l’Ordre et ne pas l’avoir été depuis le 3 décembre 2019
  • Ne pas être une dirigeante, un dirigeant, une administratrice ou un administrateur d’une personne morale ou de tout autre groupement de personnes ayant pour objet principal la promotion des droits ou la défense des intérêts des membres de l’Ordre ou des professionnels en général;
  • Depuis le 3 décembre 2016, ne pas avoir fait l’objet :
    • d’une sanction disciplinaire exécutoire portée par un ordre professionnel ou un organisme similaire sauf si la sanction imposée est une réprimande;
    • d’une décision exécutoire d’un tribunal canadien la ou le déclarant coupable d’une infraction criminelle ou pénale en lien avec l’exercice de la profession ou avec l’exercice de la fonction d’administrateur sauf si elle ou il a obtenu le pardon;
    • d’une décision exécutoire d’un tribunal canadien la ou le déclarant coupable d’une infraction criminelle impliquant un acte de collusion, de corruption, de malversation, d’abus de confiance, de fraude, de trafic d’influence ou des gestes ou des propos abusifs à caractère sexuel, sauf si elle ou il a obtenu le pardon;
    • d’une décision d’un tribunal étranger la ou le déclarant coupable d’une infraction qui, si elle avait été commise au Canada, aurait pu mener à une décision d’un tribunal canadien visée aux deux paragraphes précédents;
    • d’une décision exécutoire la ou le déclarant coupable d’une infraction pénale visée à l’article 188 du Code des professions (chapitre C-26);
    • d’une révocation de son mandat d’administratrice ou d’administrateur en lien avec les normes d’éthique et de déontologie applicable aux administrateurs de l’Ordre ou d’un autre ordre professionnel.

De plus, une administratrice ou un administrateur ne peut être membre d’un des comités suivants :

  • Conseil de discipline;
  • Conseil d’arbitrage des comptes;
  • Comité d’inspection professionnelle;
  • Comité de révision;
  • Comité de révision en matière d’équivalences.

 

Qualités et compétences recherchées

  • Compréhension et adhésion à la mission de protection du public et au cadre juridique du système professionnel et de l’Ordre;
  • Intégrité, sens des responsabilités, leadership éclairé, perspective stratégique, bonne communication, engagement envers l’Ordre; sain jugement, indépendance d’esprit et esprit d’équipe;
  • Motivation à assumer son rôle en collégialité avec les autres membres du Conseil d’administration;
  • Expérience en gouvernance à titre d’administratrice ou d’administrateur ou de membre de comités;
  • Expérience ou connaissances spécifiques dans les domaines suivants :
    • Enjeux liés aux deux professions (T.S. et T.C.F.)
    • Planification stratégique
    • Performance financière
    • Gestion des ressources humaines
    • Gouvernance et éthique
    • Gestion des risques
    • Communications, relations publiques et gouvernementales
    • Technologies de l’information

 

Implication des membres du Conseil d’administration

  • Se réunissent au moins 6 fois par année, en présentiel ou en mode virtuel;
  • Sont sollicités pour siéger aux divers comités de l’Ordre;
  • Participent à des formations obligatoires en gouvernance des ordres professionnels;
  • Sont disponibles pour participer aux séances du C.A. selon un calendrier défini;
  • Sont rémunérés par jetons de présence : 250 $ (réunion de 3 heures ou plus) et 125 $ (réunion de moins de 3 heures).
  • Ont droit au remboursement des dépenses selon la Politique de rémunération des administrateurs de l’Ordre.

Pour toutes questions relatives au poste vacant, veuillez transmettre vos interrogations par courriel au [email protected] ou communiquer avec madame Sara Veilleux au 514-731-3925 poste 224.

Le secrétaire de l’Ordre,

Me Jean-François Savoie, avocat

 

Annexes

Partager