Diplômé en thérapie conjugale et familiale ou dans une discipline apparentée (CFETCF* – international)

ATTENTION

Étant donné la situation actuelle, toutes les demandes d’admission et de réinscription doivent nous être transmises par courriel. Nous vous prions de numériser les documents exigés « en format PDF » et de façon organisée. Nous n’accepterons pas les dossiers envoyés dans d’autres formats que PDF et mal organisés. Nous vous demandons de regrouper les documents PDF de la façon suivante et de bien les identifier selon ce qui suit : 1) documents relatifs à votre parcours scolaire (excluant les plans de cours) 2) documents relatifs à votre expérience professionnelle; 3) formulaire de demande d’étude de dossier; 4) CV et pièce d’identité; 5) formulaire de l’OQLF ou preuve d’exemption (le cas échéant).

Aussi chaque plan de cours doit être numérisé en PDF et identifié/renommé par le sigle ou le titre du cours qui apparaît dans le relevé de notes.

Ex. : « TCF2201 Thérapie conjugale et familiale et santé mentale » ou s’il n’y a pas de sigle de cours, merci de noter ce qui apparaît sur le relevé de notes. Ex : « 1re année – intervention auprès des couples ».

Cela revient à nous faire parvenir 5 documents PDF spécifiques à votre parcours et autant de PDF associés à chaque plan de cours.

Au Québec, la profession de thérapeute conjugal(e) et familial(e) est une profession régulée par un ordre professionnel, soit par l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ).

Il est donc nécessaire d’obtenir un permis afin d’exercer la profession et porter le titre de thérapeute conjugal(e) et familial(e) (T.C.F.) au Québec.

Plusieurs responsabilités et obligations vont de pair à l’exercice de la profession.

La formation en ligne « Intégration au monde professionnel québécois » donne un bon aperçu de ce qu’est la profession de thérapeute conjugal(e) et familial(e), du cadre législatif dans lequel la profession s’inscrit, des obligations et responsabilités des T.C.F et des milieux de travail possible.

Initialement conçue pour des professionnel(le)s ayant complété leur cheminement professionnel en dehors du Québec, le contenu de cette formation intéressera aussi les nouveaux diplômé(e)s en thérapie conjugale et familiale et en travail social au Québec ainsi que tous ceux et celles intéressés par l’exercice de nos professions.

Bonne formation!

Plateforme de formation intégration au monde prefessionnel québécois.

Informations générales

Cette section s’adresse aux personnes souhaitant obtenir une reconnaissance d’équivalence de diplôme ou de formation, c’est-à-dire :

• les personnes formées en thérapie conjugale et familiale à l’étranger
• les personnes formées dans une discipline apparentée à la thérapie conjugale et familiale à l’étranger

Cette demande permet d’obtenir une reconnaissance d’équivalence de diplôme ou de formation en vertu du Règlement sur les normes d’équivalence pour la délivrance d’un permis de l’Ordre professionnel des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (chapitre C-26, a. 93, par. c et c.1).

Si vous avez obtenu votre diplôme depuis plus de 5 ans, vous devrez faire la démonstration que vous avez acquis, depuis l’obtention de votre diplôme, le niveau de compétence requis d’après le Règlement sur les normes d’équivalence pour la délivrance d’un permis de l’Ordre professionnel des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (C-26, a. 93, par. c et c.1). Pour ce faire, la direction des admissions et du perfectionnement de l’Ordre pourrait procéder à la validation de votre expérience professionnelle des cinq dernières années.

Veuillez prendre connaissance des informations et documents ci-dessous pour déterminer votre admissibilité avant de compléter votre demande d’admission.

Une forme de psychothérapie

Par ailleurs, la thérapie conjugale et familiale est une forme de psychothérapie puisque le cœur de son exercice consiste en la dispensation d’un traitement psychologique dans le but d’apporter des changements significatifs à la dynamique ou à la structure relationnelle d’un couple ou d’une famille. Or, lorsque le législateur a modernisé le système professionnel en 2012, il a défini la psychothérapie et en a encadré l’exercice (art 187.1 et suivants du Code des professions).

Par conséquent, le thérapeute conjugal et familial doit être titulaire d’un permis de psychothérapeute, délivré par l’Ordre des psychologues du Québec, s’il exerce la thérapie conjugale et familiale au Québec. Jusqu’à l’obtention de ce permis, le thérapeute conjugal et familial peut exercer des interventions conjugales et familiales, pourvu que cela corresponde aux conditions décrites dans le règlement sur le permis de psychothérapeute, ce type d’interventions ne constituant pas de la psychothérapie. Veuillez consulter le site de l’Ordre des psychologues du Québec ou communiquer avec eux pour toute information concernant le permis de psychothérapeute.

 

Documents à lire avant de faire votre demande

Évaluation comparative des études auprès du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI)

Si vous avez terminé vos études à l’extérieur du Canada et des États-Unis, vous devez faire les démarches nécessaires afin d’obtenir une évaluation comparative de vos études auprès du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI).

Cette évaluation permet de situer, de façon générale, les études effectuées hors Québec, selon le repère scolaire québécois.

 

IMPORTANT
Nous vous invitons à faire cette démarche le plus rapidement possible, tenant compte des délais du MIFI.

Ces démarches peuvent être faites directement de l’étranger.

Traitement prioritaire

Si vous souhaitez obtenir une lettre de l’Ordre demandant le traitement prioritaire de votre dossier au MIFI, il est possible d’en faire la demande en acheminant un courriel à [email protected]. Assurez-vous d’y joindre une copie de votre curriculum vitae à jour.

Pour obtenir plus d’information concernant l’évaluation comparative des études, visitez ce site Web ou communiquez avec le ministère par téléphone en composant le 514 864-9191 pour la région de Montréal, ailleurs au Québec, sans frais le 1 877 864-9191.

Documents à joindre

Nous vous invitons à conserver une copie de tous les documents envoyés à l’Ordre, car seuls les documents officiels ayant été délivrés à l’étranger vous seront retournés.

Si vous désirez récupérer vos documents ayant été délivrés à l’étranger, vous devez :

  • inclure une note spécifiant que vous désirez le retour de vos documents officiels, et
  • inclure une copie de tous les documents que vous désirez récupérer.

Les documents vous seront renvoyés par courrier régulier. Notez que des frais postaux et de photocopies (0,41 $ la feuille) vous seront facturés si ce montant excède 8,05 $.

Toutefois, si vous souhaitez venir les récupérer au siège social de l’Ordre, veuillez le spécifier dans votre demande et nous communiquerons avec vous lorsque vos documents seront prêts.

 

Les documents suivants doivent être joints à votre demande d’admission.

 

1. Pièce d’identité

Vous devez nous transmettre la photocopie d’une pièce d’identité émise par le gouvernement, sur laquelle figure votre nom complet, par exemple : passeport, permis de conduire, certificat de naissance, etc.

 

2. Formulaire de demande d’étude de dossier par voie d’équivalence

Veuillez retourner le formulaire rempli à l’adresse suivante : [email protected] lorsque vous déposez votre dossier à l’Ordre. Vous pouvez aussi l’imprimer et l’inclure à votre demande d’étude de dossier.

 

3. Formulaire de l’Office québécois de la langue française (si applicable)

Veuillez consulter les exigences linguistiques pour déterminer si vous devez remplir le Formulaire de l’Office québécois de la langue française.

 

4. Documents traduits

Si l’un ou l’autre des documents requis par l’Ordre pour entreprendre l’analyse de votre dossier est rédigé dans une langue autre que le français ou l’anglais, vous devez vous assurer de faire traduire ce ou ces documents par un traducteur agréé, reconnu par l’autorité compétente dans le pays où la traduction a été faite ou faire appel à un membre de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec.

La traduction doit être certifiée, c’est-à-dire qu’une preuve de l’agrément de la personne qui l’a réalisée doit être fournie à l’Ordre, notamment à l’aide d’une déclaration officielle faisant foi de la compétence de cette personne dans les langues visées et accompagnant le ou les documents.

Si la traduction a été effectuée par une personne qui n’est pas un traducteur agréé, elle doit être vérifiée par un membre de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ).

Documents relatifs à votre parcours scolaire

1. Évaluation comparative des études auprès du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI)

Le document officiel original faisant état de l’Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec qui vous aura été fourni par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI).

Si ce n’est pas déjà fait, nous vous invitons à prendre connaissance de la marche à suivre pour l’obtention de ce document.

2. Diplôme(s)

Vous devrez également joindre :

  • une copie de tout diplôme universitaire pertinent pour l’analyse de votre demande d’admission;
  • une copie du diplôme de premier cycle qui vous a donné accès à ce programme et;
  • l’ensemble des documents ci-dessous qui ont trait à cette formation de premier cycle si cette formation relève des relations humaines ou de la santé mentale.

 

3. Relevés de notes officiels

Les relevés de notes officiels de chaque programme d’études universitaires suivi en thérapie conjugale et familiale ou dans une discipline apparentée à la thérapie conjugale et familiale qui attestent des cours ayant mené à l’obtention du diplôme. Vous devez fournir un relevé de notes officiel final et original.

Si nécessaire, ajoutez les relevés de notes officiels de toute autre formation universitaire n’ayant pas mené à l’obtention d’un diplôme.

Les relevés de notes doivent être accompagnés d’un document officiel produit par l’établissement d’enseignement qui permet de connaître le nombre total d’heures pour chacun des cours suivis, soit :

  • le nombre d’heures de présence en cours par semaine pour chaque cours suivi et le nombre total de semaines de cours

Exemple
Thérapie de couple: 3 heures par semaine durant 15 semaines

ou

  • le nombre total d’heures représentant la charge de travail à fournir et la durée totale de semaines d’activités d’apprentissage

Exemple
Thérapie de couple: 8 heures par semaine durant 30 semaines

4. Description des cours

La description détaillée du contenu de chacun des cours universitaires qui se trouve dans l’annuaire de votre université produit l’année de votre formation.

 

5. Plans de cours

Les plans de cours de l’année de votre formation, de chacun des cours suivis qui exposent :

  • les objectifs généraux
  • les objectifs spécifiques
  • les activités pédagogiques hebdomadaires du cours
  • vous pouvez envoyer ces plans de cours par courriel à admissi[email protected] au moment de déposer votre dossier ou quand vous postez celui-ci, ou les transférer sur une clé USB que vous joindrez à votre dossier de demande d’admission

Dans le cas où vous ne pouvez pas les obtenir, vous devez fournir un document officiel produit par l’établissement d’enseignement attestant que ces plans de cours ne sont pas disponibles.

 

6. Attestation officielle de stage (document à télécharger)

Veuillez faire remplir cette attestation officielle de stage par votre établissement d’enseignement qui a délivré le diplôme universitaire :

Télécharger :
Attestation de stage (Document interactif Word)

Dans le cas où vous ne pouvez pas l’obtenir, vous devez fournir un document officiel produit par l’établissement d’enseignement indiquant qu’il ne peut la compléter/délivrer.

Si votre établissement d’enseignement ne peut pas compléter cette attestation de stage et que vous nous fournissez un document officiel le mentionnant, il est possible de faire remplir l’attestation de stage ou l’attestation de supervision par la personne qui vous a supervisé durant votre stage. Dans ce cas, il devra obligatoirement remplir l’attestation du superviseur / de la superviseure en sus.
Télécharger :
Attestation de supervision (Document interactif Word)

Télécharger :
Attestation du superviseur / de la superviseure (Document interactif Word)

 

Documents relatifs à votre expérience de travail

 

1. Curriculum vitae

Veuillez fournir une copie à jour de votre curriculum vitae.

 

2. Attestation officielle de l’employeur

Veuillez faire remplir cette attestation officielle d’emploi par votre supérieur administratif ou clinique pour vos emplois réalisés après votre maîtrise/master (seuls les emplois postérieurs à la maîtrise seront considérés) :

Télécharger :
Attestation d’emploi (Document interactif Word)

Une attestation doit être fournie pour chaque emploi occupé et que vous désirez faire reconnaître dans le cadre de la présente demande.

Si vous êtes en pratique autonome/privée, il faut inclure à votre dossier un affidavit attestant de cette pratique autonome/privée. Vous pourrez compléter l’attestation d’emploi ci-dessus en cochant : Je suis en pratique autonome.

Dans le cadre d’un emploi ou d’un stage (hors programme universitaire), si vous avez été supervisé par une personne possédant une formation en thérapie conjugale et familiale ou alors, par une personne exerçant la profession de thérapeute conjugal et familial durant votre emploi, il devra obligatoirement remplir l’attestation du superviseur / de la superviseure en sus.

Soit le superviseur co-signe l’attestation d’emploi (souvent dans le cadre de la supervision interne ou de votre pratique autonome), soit il remplit l’attestation de supervision.

Télécharger :
Attestation du superviseur / de la superviseure (Document interactif Word)

Télécharger :
Attestation de supervision (Document interactif Word)

 

3. Attestation de participation à des activités bénévoles supervisées par un T.C.F (si applicable)

En appui à votre demande, vous pouvez joindre une attestation officielle, émise par l’organisation, de toute expérience liée à des activités bénévoles en lien avec la thérapie conjugale et familiale dont vous voulez faire valoir la pertinence à l’Ordre.

Veuillez fournir une attestation de participation à des activités bénévoles qui ont été supervisées par un membre T.C.F de l’OTSTCFQ ou une personne formée en thérapie conjugale et familiale.

Celle-ci doit comprendre la date du début et de la fin des activités bénévoles, une description détaillée des fonctions et des responsabilités assumées ainsi que le nombre total d’heures de bénévolat effectuées, en précisant, s’il y a lieu, le nombre d’heures de bénévolat effectuées au cours de ces 5 dernières années, et ce, pour chaque activité.

La personne qui vous a supervisé durant votre bénévolat devra obligatoirement remplir l’attestation de supervision et l’attestation du superviseur / de la superviseure en sus.

Télécharger :
Attestation de supervision (Document interactif Word)

Télécharger :
Attestation du superviseur / de la superviseure (Document interactif Word)

 

Frais à acquitter

Les frais à acquitter varient selon votre situation au moment de déposer votre demande d’admission.

Ces frais ne sont pas remboursables.

 

Assurance responsabilité

Il est obligatoire de souscrire à une assurance de la responsabilité professionnelle si vous exercez la profession (que ce soit à temps plein, à temps partiel ou occasionnellement).

Si vous êtes en pratique autonome ou si vous n’êtes pas couvert par une assurance responsabilité par votre employeur, vous avez l’obligation d’adhérer à l’assurance responsabilité de l’Ordre. Il est possible de demander une exemption en complétant l’annexe BVisitez notre page sur l’assurance responsabilité professionnelle pour en savoir plus.

Et ensuite?

Faites-nous parvenir vos documents par courriel à l’adresse suivante: [email protected].

 

Délai de traitement d’une demande d’admission

Vous pouvez déposer une demande d’admission par voie d’équivalence en tout temps. Une fois les frais d’ouverture et d’étude de dossiers payés, nous étudierons votre dossier. Le priorité se fait selon les dates d’arrivée de paiements des frais. Selon le nombre de demandes reçues, votre dossier pourrait être mis en attente jusqu’au prochain comité des admissions et des équivalences qui se rencontre 10 fois par année. Un délai de 2 à 4 mois est à prévoir pour l’étude de votre demande d’admission à compter du moment où votre dossier est considéré complet.

Délai de conservation des demandes incomplètes

Tout dossier demeuré incomplet est détruit après une période d’un an à compter du moment où vous êtes informé de l’état de votre demande.
Vous devrez recommencer une nouvelle procédure d’admission, incluant, par conséquent, le paiement des frais d’ouverture de dossier et, le cas échéant, d’étude de dossier.

Pour toute question, veuillez communiquer avec :

Direction des admissions et du perfectionnement
Téléphone : 514 731-3925, poste 249
Sans frais : 1 888-731-9420, poste 249
[email protected]

 


Voir aussi :

Partager