Coordonnateur/coordonnatrice des services chishaayiyuu et courants

Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la Baie James

Whapmagoostui

Date de publication :

Date limite :

Affichage : PR-MGMT-2021-0012A
Poste : 0087
Département : Miyup ctr whap (720123)
Lieu de travail : Whapmagoostui
Niveau de gestion : Cadre intermédiaire
Statut : 1 permanent temps plein
Salaire : Classe 38 : min. 77,926$ – max. 101,304$
Horaire : 7 heures par jour / 35 heures par semaine

Description

Relevant du directeur/de la directrice du CMC, le/la titulaire du poste participe à la planification, à l’organisation, à la coordination et au soutien des activités liées à la prestation des services Chishaayiyuu Miyupimaatisiiun et des Services Courants du Centre Miyupimaatisiiun Communautaire (CMC).  Le/la titulaire du poste doit collaborer avec le directeur/la directrice et les coordonnateurs/coordonnatrices du CMC pour assurer la prestation de services sociaux et des services de soins de santé à la population. Il/elle agira comme agent(e) de liaison pour veiller à la coordination des activités et accordera le soutien nécessaire aux diverses directions pour assurer la prestation des services du CMC.

Les responsabilités liées à son rôle sont axées sur les adultes (30 ans et plus et aînés) et leur fournisseur de soins, les soins de santé préventifs et curatifs, les maladies infectieuses, la santé mentale et les services sociaux. Ces responsabilités sont aussi exercées dans le cadre des services de laboratoire, de radiologie, de prédialyse, d’hémodialyse, d’archives, de Wiichihiituwin, et des services dentaires et pharmaceutiques des Services Courants.

Exigences

Éducation

  • Baccalauréat en soins infirmiers;
  • Membre de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec.

           OU

  • Baccalauréat en travail social;
  • Membre de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec.

Expérience

  • Cinq (5) années d’expérience en planification de services/programmes, dans un rôle de gestion ou de supervision au sein d’une équipe multidisciplinaire, dans un cadre de services courants.
  • La spécialisation dans un domaine pertinent est un atout.

Connaissances et capacités

  • Bonne connaissance du réseau du MSSS, des règlements et programmes relatifs aux services généraux et courants, et des pratiques en matière de soins infirmiers au sein d’un centre de santé et de services sociaux (CSSS) et d’une unité de soins ambulatoires d’un centre hospitalier;
  • Bonne connaissance et expérience en ce qui a trait aux services de soins infirmiers de courte durée et courants, aux soins de santé et aux services sociaux offerts dans une clinique de soins de santé primaires communautaires et dans une unité de soins ambulatoires d’un centre hospitalier (théories, pratiques, tendances et enjeux), à la planification et à la supervision de programmes, y compris l’élaboration de politiques, de manuels de programmes, et de systèmes d’assurance de la qualité;
  • Bonne connaissance des services préhospitaliers, des soins de santé relatifs au diabète, des services de laboratoire et de radiologie, et des approches communautaires en matière de prévention des maladies et de promotion de la santé, un atout;
  • Bonne connaissance du fonctionnement et de l’orientation des équipes multidisciplinaires;
  • Capacité de gérer la planification et la mise sur pied de nouveaux services et programmes;
  • Connaissance des enjeux et des contextes relatifs aux services de santé et aux services sociaux destinés aux Premières Nations, ou capacité de les saisir;
  • Connaissance des pratiques de guérison Eenou/Eeyou Miyupimaatsiiun (méthodes traditionnelles), un atout;
  • Respect de la culture, des valeurs, des traditions et des enseignements Eenou/Eeyou dans la mise en oeuvre de programmes et de services;
  • Connaissance de la culture et de la langue cries, un atout;
  • Expérience en soins de santé en région nordique, un atout;
  • Excellent entregent, capacité de direction dans le domaine des soins de santé cliniques et communautaires, et bon esprit d’équipe fondé sur le respect;
  • Capacité de collaborer efficacement avec les cadres hiérarchiques au sein d’une structure organisationnelle matricielle;
  • Excellentes capacités de communication, tant à l’écrit que lors d’exposés;
  • Personne méthodique, organisée, autonome, souple et capable de gérer de nombreuses tâches à la fois;
  • Excellentes aptitudes à la pensée critique, à la synthèse, à l’organisation et à la prise de décisions liées à la planification;
  • Connaissance fonctionnelle des applications bureautiques, particulièrement des logiciels de la suite Office.

Langues

  • Maîtrise de l’anglais;
  • Maîtrise de la langue cri ou du français est un atout.

Renseignements supplémentaires

  • La personne doit être prête à voyager;
  • Comprend des périodes de garde;
  • Hébergement fourni.

Conditions de travail

La rémunération et les avantages sont accordés selon les politiques applicables du réseau du MSSSQ. De plus, selon les politiques internes établies, profitez d’une prime d’éloignement ainsi que de trois ou quatre sorties par an au point d’embauche pour les employés recrutés à plus de 50 km (selon votre statut; avec ou sans personnes à charge). Les frais de déménagement et d’entreposage sont à la charge de l’employeur et le logement est fourni lorsque disponible.

Pour postuler

Si ce poste vous intéresse, veuillez envoyer votre curriculum vitae en prenant soin de mentionner le numéro de référence PR-MGMT-2021-0012A et le numéro de poste 0087 à:

Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la Baie James
Tel. : 514-861-5955
Téléc. : 514-989-7495
[email protected]

Nous remercions tous les candidats qui postulent, mais nous ne communiquerons qu’avec les personnes sélectionnées pour une entrevue.

Note

Conformément à diverses sections de la Convention de la Baie James et du Nord québécois (CBJNQ), le Conseil s’est donné pour objectif de pourvoir tous ses postes avec des bénéficiaires qualifiés et compétents de la CBJNQ.

Veuillez noter que les candidats inscrits au Plan de relève autochtone peuvent être considérés pour ce poste s’ils ont complété suffisamment de crédits d’études universitaires pour être admissibles aux activités de gestion associées à ce poste.